Si le chat
Le 18 avril 2017
par PELOUX-BOURG-EN-BRESSE-CE2-CM1
 

Si le chat
perdait Léa

Si le cheval
mangeait du métal

Si le lapin
perdait ses raisins

Si l’éléphant
attrapait des gants

Si le mouton
perdait ses bonbons

Si le poisson
perdait son ballon

Si le serpent
perdait ses dents

Si le lion
griffait Rédion

Si la vache
avait des moustaches

Si le canard
aimait les arts

Si la tortue
était toute nue

Toi que rien n’épate
t’épaterais-tu ?

Théo, Rédion, Mélis, Léa

Si les chouettes
portaient des chaussettes.
Si les girouettes
étaient des petites pestes.
Si Kolos
n’avait pas d’os.
Si les poubelles
avaient des ailes.
Si l’école
était dans un bol.
Toi que rien n’étonne
T’étonnerais-tu ?
Emilie

Si les pandas
mangeaient des belvitas.
Si les stylos
faisaient du vélo.
Si les étoiles
tissaient leurs toiles.
Si les chats
faisaient du yoga.
Si les escargots
mettaient le turbo.
Si les portes
étaient fortes.
Si les crocodiles
perdaient l’équilibre.
Toi que rien étonne
T’étonnerais-tu ?
Jodie

La queue du zèbre
c’est pour donner des coups
pas besoin de tête.

La trompe de l’éléphant
c’est pour prendre sa douche
pas besoin de salle de bain.

Le cou de la girafe
c’est pour attraper les feuilles
pas besoin d’échelle.

La coquille de l’escargot
c,est pour dormir la nuit
pas besoin de lit.

Le poème de Malik
c’est pour dire des milliers de choses
juste pour s’amuser.
Malik

Si les girouettes
portaient des salopettes.
Si les poissons
mangeaient des bonbons.
Si les baignoires
avaient des nageoires.
Si mon chat
faisait du yoga.
Toi que rien étonne
T’étonnerais-tu ?
Manal

Les pattes de la grenouille
c’est pour sauter
pas besoin de trampoline.

Le radar des bateaux
c’est pour les guider
pas besoin de phares.

Le poème de Milan
c’est pour dire cela
et des milliers d’autres choses
juste pour comprendre.
Milan

Si les girouettes
fumaient la cigarette.
Si les avions
transportaient des biberons.
Si les mémés
redevenaient des bébés.
Toi que rein épate
T’épaterais-tu ?
Ayoub

Si les voitures
mettaient des chaussures.
Si les éléphants
avaient des enfants.
Si les magasins
avaient des mains.
Si la maîtresse
se faisait des tresses.
Si les mamans
mangeaient avec des gants.
Toi que rien épate
T’épaterais-tu ?
Nida

Si les éléphants
aidaient les mamans.
Si les papas
ne s’habillaient pas.
Si les bébés
jouaient au dés.
Si les crayons
jetaient leurs bouchons.
Toi que rien étonne
T’étonnerais-tu ?
Colline

Si les oiseaux
mangeaient les chevaux.
Si les chevaux
montaient sur les motos.
Si les éléphants
mangeaient les méchants.
Si les igloos
faisaient des chouchous.
Si les crayons
mangeaient des bonbons.
Si les crocos
pilotaient des motos.
Si les crayons
portaient des pantalons.
Toi que rien étonne
T’étonnerais-tu ?
Akram

Si les éléphants
portaient les bancs.
Si l’eau
buvait les oiseaux.
Si les enfants
portaient les mamans.
Si les loups
se cachaient dans les igloos.
Si les enfants
mangeaient les serpents.
Si l’âne
jouait avec Stéphane.
Toi que rien étonne
T’étonnerais-tu ?
Stéphane

Si les pépés
redevenaient des bébés.
Si les étoiles
étaient amies avec les voiles.
Si les voiles
mangeaient les étoiles.
Toi que rien étonne
T’étonnerais-tu ?
Enzo

Les yeux du chat
c’est pour mieux voir dans le noir
pas besoin de lampe de poche.

La queue de l’oiseau
c’est pour dessiner des o
pas besoin de pinceau.

La vitesse du léopard
c’est pou courir plus vite
pas besoin de fusée.

La queue du singe
c’est pour s’accrocher aux arbres
pas besoin de corde.

Le poème d’Anthony
c’est pour dire cent et cent mille choses
juste pour s’amuser.
Anthony

Si les crayons
étaient amis avec les pompons.
Si Lili
jouait avec Mimie.
Si les rats
étaient amis avec les chats.
Si les paons
portaient des gants.
Si la fusée
se transformait en fée.
Si les chevaux
avaient des autos.
Toi que rien étonne
T’étonnerais-tu ?
Juliette

La couleur du caméléon
c’est pour être mignon
pas besoin de graphisme.

Les pattes de la grenouille
c’est pour sauter
pas besoin de trampoline.

La trompe de l’éléphant
c’est pour se baigner
pas besoin de douche.

Le cou de la girafe
c’est pour voir de loin
pas besoin de jumelles.

Le poème de Séraphine
c’est pour dire des centaines de choses
pas besoin de comprendre.
Séraphine

Si le cheval
mettait des sandales.
Si les oiseaux
écrivaient sur le tableau.
Si le crocodile
buvait toute l’eau du Nil.
Si le chat
apprenait la lettre A.
Toi que rien étonne
T’étonnerais-tu ?
Mouna

Si les éléphants
avaient des enfants.
Si les girouettes
étaient chouettes.
Si les grillons
mangeaient des bonbons.
Si les avions
étaient pilotés par des crayons.
Si les roulettes
mangeaient des galettes.
Si le cheval
portait des sandales.
Si les fruits
craignaient les guillis.
Toi que rien étonne
T’étonnerais-tu ?
Marie

Si l’âne
jouait à Superman.
Si les pistaches
mangeaient les H.
Si Stéphane
aimait les bananes.
Si les crocodiles
étaient des imbéciles.
Si les souris
dormaient la nuit.
Si la lune
avait des plumes.
Si les lapins
nageaient comme des dauphins.
Toi que rien étonne
T’étonnerais-tu ?
Alexy

Si les chouettes
mettaient une serviette.
Si tante Séverine
perdait sa mine.
Si les cochons
se lavaient le front.
Si les éléphants
adoraient les enfants.
Si les escargots
marchaient sur le dos.
Si les souris
mangeaient les soucis.
Si mon chat
s’appelait Nina.
Toi que rien épate
T’épaterais-tu ?
Nina

Si les limaces
étaient des masses.
Si les mammouths
faisaient des proutes.
Si les crocodiles
faisaient des lignes.
Si les dinosaures
avaient tort.
Si les super héros
étaient K O .
Toi que rien étonne
T’étonnerais-tu ?
Mehdy

Si Louna
nageait avec sa tata.
Si l’école
vendait des colles.
Si Héléna
était Louna.
Si avec de la colle
on refaisait un bol.
Si Héléna
était un chat.
Toi que rien étonne
T’étonnerais-tu ?
Héléna

Si Léane
était sur la lune.
Si les chats
savaient écrire la lettre A .
Si les chats
mangeaient du nougat.
Si les chats
faisaient du yoga.
Toi que rien étonne
T’étonnerais-tu ?
Léane

Les rayures du zèbre
c’est pour se camoufler
pas besoin de fuir.

Le cou de la girafe
c’est pour attraper les feuilles
pas besoin d’échelle.

Les moustaches du chat
c’est pour retrouver papa
pas besoin de GPS.

La laine des moutons
c’est pour ne pas avoir froid
pas besoin de tricoter .

Le poème de William
c’est pour raconter cela
et cent et cent mille autres choses
juste pour s’amuser.
William

Le forum 
ESPACE ENSEIGNANTS